Covid19: mon vécu en tant que patient

Malgré un entourage vacciné, seulement des sorties médicales (et masquées) et beaucoup de précautions, j’ai fini par attraper le covid (variant anglais) au mois de mai 2021.

1-Mes pathologies à noter ici?
SEDh, Crohn (maladie autoimmune donc), asthme, multiples allergies (SAMA jamais testé)

2-Comment ça a commencé?
Pendant plusieurs jours, j’ai eu l’impression d’avoir à la fois une grosse crise de SED (crise de douleur + fatigue) avec une grosse crise de Crohn. Puis la toux s’est ajoutée. Je tousse souvent à cause de mon estomac notamment. Toutefois, vu le contexte, et après 4 jours à me sentir vraiment mal, je suis allée faire un test PCR. Le résultat fut très positif (CT faible).

3-Comment ça s’est passé ensuite?
Le covid avait augmenté tous mes symptômes habituels (douleur chronique, fatigue chronique, symptômes gastro …) et réveillé aussi des choses plus ou moins dormantes tel que mon asthme. Celui-ci était déjà bancal dirons-nous, mais là ça l’a complètement éveillé à nouveau. J’étais épuisée, j’avais mal, j’ai beaucoup dormi et j’ai perdu l’odorat.
Cela m’a aussi privé de mon suivi kiné. Au tout début, je ne pouvais même plus monter quelques marches sans aide et sans être totalement essoufflée.

4-As-tu eu un traitement?
Oui. De la cortisone et un antibiotique en injection. Pour des raisons médicales, je n’ai pas eu l’antibiotique en comprimé ni l’anticoagulant.

5- Et après?
J’ai été positive pendant un mois (et je l’ai senti), même si au bout de deux semaines et demi il a commencé à y avoir un léger mieux. C’est là que j’ai commencé ma rééducation en allant chaque jour dans le jardin quelques minutes pour entraîner mes jambes et mon souffle.

6- Et maintenant?
J’ai fait un scanner des poumons, vu un pneumo et revu ma neuro. J’ai aussi fait un point avec mon spécialiste du SED qui a considéré que, même si je n’avais pas eu une forme respiratoire, il s’agissait tout de même d’une forme assez sévère.
À l’heure où j’écris ses lignes (fin juillet 2021), cela ne fait que quelques jours que mon odorat commence à vraiment revenir. Sauf que pour l’instant je ne perçois qu’une partie des molécules, entraînant pour moi des phénomènes bizarres. La plupart des choses puent ou ont une odeur différente de leur vraie odeur. C’est étrange. Au niveau du souffle, je me suis réadaptée à l’effort, même si ce n’est pas encore comme avant. Et au niveau état global, je suis encore fatiguée, plus qu’avant s’entend, et ma fatigabilité à l’effort s’est encore réduite.
Update fin août: la récupération physique n’est vraiment pas là, seul l’odorat s’est amélioré.

7-En conclusion?
J’estime avoir eu de la chance car je n’ai pas été hospitalisée. Toutefois, le covid n’a pas arrangé, loin de là, mon état de santé. Je travaille désormais à récupérer au moins mon état d’avant covid, même s’il n’était pas des plus glorieux.

Prenez soin de vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s